Jim Jones & The Righteous Mind + Nasty Joe

Cet évènement est passé

Jim Jones and the Righteous Mind sont de retour sur scène pour défendre leur tout nouvel album, CollectiV.

L’histoire très particulière du chanteur/guitariste Jim Jones a connu plusieurs incarnations, de Thee Hypnotics à The Jim Jones Revue, en passant par Black Moses. 5 jours seulement après le concert d’adieux de The Jim Jones Revue à Londres, la nouvelle manifestation de sa vision musicale, Jim Jones & The Righteous Mind, était en studio pour enregistrer quelques morceaux qui allaient nous entraîner dans des eaux plus profondes, à la recherche de sons plus étranges.

Si Jim Jones Revue tapait dans le Rock’N’Roll 50’s à la Jerry Lee Lewis et Little Richard, les Righteous Mind font eux, un rock tout aussi crasseux et viril, mais qui a plus à voir avec ses compatriotes de Gallon Drunk, les Grinderman de Nick Cave ou les premiers méfaits de Jon Spencer et ses Blues Explosion.

La « vision » musicale de Jim Jones s’empare désormais aussi du garage et du rock ‘n’ roll. Un disque à venir déjà salué pour ses paysages sonores cinématographiques sombres, sa psyché country blues teinté, gospel et « heavy lounge ».

Nasty Joe
Tout droit sortit d’un bunker, Nasty Joe délivre sur scène un rock aux sonorités anglaises
à la fois planant et énergique . Adepte de caves et d’espaces clos, la formation basée à Bordeaux travaille actuellement sur l’enregistrement de son premier EP.
Leur univers est un véritable exercice de schizophrénie assumée entre retenues lancinantes et explosions sonores aux harmonies luxuriantes et ciselées.
Nasty Joe dépeint dans ses textes, ses cauchemars les plus sombres, du souvenir d’un cirque abandonné baignant dans le sang et les grincements de la nuit, à l’expression d’une colère noire sans limite.
Même si l’influence outre manche semble bien prégnante avec des références comme Arctic Monkeys, c’est également outre atlantique que l’héritage énervé de leurs compositions s’impose avec des figures tutélaires des Strokes à Television. Ce premier Ep est à la fois le point de jonction des stigmates d’un underground rock oublié et d’un romantisme exacerbé aux envolées mélodiques surprenantes de sincérité et de modernité.

Premiere partie General Elektriks

// About last night //Merci encore à toutes les personnes présentes hier soir ! C'était génial d'ouvrir pour General Elektriks ! Merci à Ampli asso et à l'Espace James Chambaud pour l'invitation et l'accueil, on a vraiment passé un super moment !On se retrouve très vite sur la tournée, rdv le 23 octobre à la Rock School Barbey à BordeauxAylin Cymbals SK

Publiée par Nasty Joe sur Samedi 13 octobre 2018

▬▬▬▬▬▬▬▬ INFOS PRATIQUES ▬▬▬▬▬▬▬▬
Tarif normal : 15 euros

Gratuit pour les – de 16 ans
Ouverture des portes : 19h30
Début des concerts : 20h45

Bar et restauration sur place

Rue Walter Scott 33600 Pessac // Parking gratuit

Ⓣ Tram B : arrêt France Alouette
Ⓑ Bus 4/36 44 : arrêt France Alouette
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Prochainement
  • Le
Vide-grenier musical #2 Voir l'événement