Joel Sarakula

Joel Sarakula
Soft-Rock, Soul & Disco with a vintage flavour.

« Vous aurez besoin de Joel Sarakula pour la prochaine saison estivale. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce musicien aux faux airs d’Elvis Costello qui possède un amour profond pour les années 1970 ira nous mettre bien avec son nouvel album Love Club.

Biberonné aux sons de Marvin Gaye, Todd Rundgren, Curtis Mayfield ou encore de Robert Palmer, Joel Sarakula nous fait comprendre qu’il s’agit d’un énorme romantique. Et il nous le prouve à travers ces onze morceaux à la croisée de la soul, disco, soft-rock des années 1970 et pop rose bonbon sentant bon l’extase notamment avec « Understanding » qui ouvre le bal, « Baltic Jam » mais encore l’entraînant « Dead Heat » qui a de quoi faire penser à Electric Guest.

Bon romantique sur la forme mais quand on creuse bien plus profondément, on a affaire à des textes bien crus et salaces (mais avec humour bien entendu) et bien sur on vous épargnera les descriptions notamment sur la triptyque dansante de « Coldharbour Man », « Parisian Woman » et de « Coney Island Getaway » entre autres mais également avec d’autres plus condensées avec l’instrumental « Theme From Love Club » et « Cinnamon Surprise ».

Quoi qu’il en soit, avec Love Club, il nous transmet des vibes ensoleillés dans nos oreilles qui ne demandent qu’un petit avant-goût estival en cette période plus qu’incertaine. Au final, on prendra notre carte pour ce Love Club dont nous parle Joel Sarakula. »

Les Oreilles Curieuses 8/10

Extrait vidéo >> https://youtu.be/a924-_mA1Ko